L’art antique ne se résume pas au design des architectures des temples de la Grèce antique. L’expression majeure du génie artistique grecque est une preuve de la créativité des artistes de l’Antiquité. De nombreuses peintures et sculptures sont des preuves de la créativité des artistes de l’art antique.

Petite historique du statut des artistes

À l’époque de l’Antiquité gréco-romaine, les artistes ont voulu s’élever au-dessus de la condition commune. Plusieurs artistes ont écrit des traités sur leur art. Selon Aristote, les artistes exceptionnels sont caractérisés par leur mélancolie. Du XIIIe au XVe siècle, le statut social de l’artiste fut essentiellement résumé par de simples artisans domestiques de la cour. Lors de la renaissance italienne, certains artistes furent marqués par des personnalités célèbres comme Léonard de Vinci, Michel-Ange ou Raphaël. Leurs influences sont-elles qu’elles dépassent même les artistes contemporains. L’apport des théoriciens comme Dante, Alberti, Castiglione, Ghilberti et Cennini a inscrit le pouvoir créateur de l’esprit humain au sein de la culture humaniste.

Origine de l’art de la Grèce antique

La particularité de l’art de la Grèce antique est qu’elle a exercé une grande influence sur la culture de plusieurs pays et ceux des temps anciens à nos jours. Par exemple, l’art de l’Empire romain s’est énormément inspiré des modèles grecs. Les vestiges et les restes d’art grec antique ont survécu grâce à des sculptures et architectures des temples remontant depuis l’antiquité. De nombreuses cultures européennes pensent comme les Grecs que la peinture est considérée comme la plus noble forme d’art. Ainsi, les Grecs considéraient l’artiste peintre Polygnote de Thasos qui réalisa de nombreuses toiles dans le milieu du Ve siècle av. J.-C. comme un peintre aussi talentueux que Léonard de Vinci ou Michel-Ange.

Les vestiges restant de l’art grec antique

Pour avoir une preuve de la créativité des artistes de la Grèce antique, il reste actuellement bien peu de peintures grecques. La raison est que les artistes-peintres grecs travaillaient généralement avec des panneaux de bois qui furent abîmés après 400 ans av. J.-C., car ces vestiges n’étaient plus entretenus. Toutefois, il subsiste quelques vestiges de l’art grec antique à avoir survécu comme des peintures sur les murs de tombes, des pots en terre cuite. Les peintures sur les murs sont surtout aperçues en Macédoine et en Italie, en Alexandrie, en Thessalie ou à Cyrène. Même s’il ne reste que quelques copies des chefs-d’œuvre de la peinture grecque, grâce à des travaux de préservation effectuée par les Romains, la plupart de ces œuvres sont de qualité inférieure.

Tout savoir sur les grands courants artistiques, vente et achat d’œuvres d’art, la photographie, le rôle du courtier d’art, actualité de l’Art… sur arts-cultures.fr/.