Au coeur du Vieux Lyon, à deux pas de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et de son jardin archéologique, se cache un musée unique en son genre. Bien différent du musée des beaux arts ou du musée d’art contemporain, le musée Cinéma et Miniature de Lyon expose ici ses merveilles décomposées en deux univers. En effet, le musée expose une collection dédiée au cinéma et aux effets spéciaux mais aussi une collection unique en Europe de sculptures miniatures ultra-réalistes. Fondé par Dan Ohlmann, lui-même artiste miniaturiste, le musée a pris le parti d’exposer le travail d’artistes travaillant habituellement dans l’ombre d’oeuvres majeures.

L’univers du cinéma dans la ville des frères Lumière

La première collection s’étale sur près de 1000m² et est dédiée à l’art du cinéma et des effets spéciaux. Parmi les décors, animatroniques, masques et costumes, on peut y croiser Batman, Robocop ou encore les extraterrestres de Mars Attack. Le musée est partenaire des studios et des réalisateurs de cinéma et peut ainsi exposer des oeuvres authentiques et uniques au monde. La première vocation du musée est ainsi de faire découvrir au public le talent des artistes de studios et les coulisses des effets spéciaux se cachant derrière les films préférés des visiteurs. En complément d’une collection permanente riche et diversifiée, on retrouve des expositions temporaires présentant des objets cultes du cinéma moderne. On peut y rencontrer par exemple une authentique reine Alien tiré du film Alien Vs Predator et restaurée par les artistes du musée. En effet, le musée renferme aussi un atelier de restauration dédié aux objets de tournages usés e vieillis. Véritable exposition vivante, les visiteurs peuvent admirer en direct le travail des artisans restaurateurs. La « Clinique du Cinéma à Lyon » est une adresse renommée chez les studios et musée de cinéma qui viennent ici restaurer des pièces rares et usées par le temps.

Plongée dans l’univers fantastique du miniature

La seconde partie du musée nous embarque dans l’univers de Dan Ohlmann, fondateur du musée et artiste miniaturiste. Ancien ébéniste et architecte d’intérieur, il a consacré ses vingt-cinq dernières années à la création de scènes miniatures ultra réalistes. Il travaille le bois et différents types de matériaux durant des mois pour recréer des univers détaillés dans une oeuvre miniature. De la supérette, au temple japonais traditionnel ou au bouchon typique lyonnais, visiter l’exposition c’est surtout voyager dans un univers poétique et onirique. Les miniatures de Dan Ohlmann impressionnent aussi bien par leur complexité et le savoir-faire requis pour leur création mais aussi par l’univers et l’émotion qui ressort de ces oeuvres. En plus des oeuvres de Dan Ohlmann uniques au monde, plusieurs salles sont dédiées au métier et à l’art du miniaturiste et du scenariste-miniaturiste. On peut y retrouver des oeuvres d’artistes internationaux comme Charles Matton, Michel Perez ou encore Laurie Courbier.

Un musée unique au monde

Alliant deux domaines à l’apparence bien différents mais ayant pourtant beaucoup de points communs, le musée de Lyon met surtout en avant le travail des artistes de l’ombre et la recherche artistique. Avec ses oeuvres uniques au monde et ses ateliers de rénovation ouvert au public, c’est toute l’expérience de la visite au musée qui est changée. On entre tout d’abord dans une autre dimension avec le travail de Dan Ohlmann puis on redécouvre le secret de nos films préférés. De plus l’exposition sur les effets spéciaux représente elle-même un incontournable des férus de cinéma à Lyon au même titre que le Musée Lumière.