Grâce au développement des interfaces électroniques et informatique, les sujets humains, le programme et les résultats de cette conférence peuvent être interagis. En réduisant les catégories artistiques clairement définies, la création numérique a fait des progrès considérables. Afin de savoir l’utilisation de l’art numérique, il est nécessaire de savoir ce que ça signifie. Puis, la relation entre la création artistique et l’art assisté par l’ordinateur. Ensuite, les techniques de la création de l’art et enfin la signification de l’art net.

Art numérique : définition 

Vous pouvez utiliser le “classique” et la forme, la simulation et la création artificielle pour définir l’art numérique qui est à l’opposé des beaux-arts : sculpture, peinture. De plus comme de pratique artistique est indissociable de l’avancée de la technologie et de l’informatique, et de l’avancement de la technologie et l’informatique sont indissociables. Ils sont faux. Mieux encore, la technique, qui était encore la forme d’une œuvre jusque-là, quittait l’outil et la simple fonction du programme devenait un matériau, mais quand ce n’était pas une œuvre, elle devenait aussi une chose symbolique et esthétique. Comme toute activité humaine, l’art est également touché par cette révolution numérique, et de fait, son mode d’existence doit être reconsidéré. Il intègre tous les changements induits par le numérique : l’augmentation des ressources, la dématérialisation des médias, l’immédiateté et la virtualité, l’horizontalité et l’exploitation du réseau, etc. Enfin, par exemple, en termes d’information, puisque l’art est aussi un médium, comme le concept d’expertise artistique, ce qui est éparpillé, c’est le concept global de statut et de hiérarchie verbale, qui est également très important en art. Qui jugera ? Qui parle ? Sous quel nom ? Qui est l’artiste ou le technicien ? Qui est le public ou l’acteur ? Cependant, ce « chaos » inhérent à l’art numérique n’est pas un signe de dévalorisation, mais le contraire de la fusion et du mélange de la valeur dont dérive l’art numérique.

Quelle est la relation entre la création artistique et l’art assisté par l’ordinateur ?

Quelques exemples ont commencé à se refléter. Il s’inscrit dans la continuité des genres traditionnels tels que la peinture, la musique ou la vidéo, mais les pinceaux, les outils et les compositions deviennent des programmes, les images ou les notes de musique sont numériques, et l’ordinateur décode, transforme et leur permet de représenter la couleur et le mouvement. L’essence de l‘art numérique peut être vue d’une manière très simple, une séquence de 0 et de 1 qui peut être manipulée par des ordinateurs et interprétée par des artistes et des spectateurs. Ce type de réflexion [évite.] activement les problèmes de protection liés aux nouveaux médias, qui sont inférieurs aux médias traditionnels en termes de longévité et de normes de décodage. La définition du travail, ses limites et l’autonomie associée à la technologie continuent de s’accompagner de changements de pratiques qui ne se réduisent pas au nombre. La première génération d’images générées par les produits électroniques point par point est la panne nécessaire à la synchronisation des appareils.

Technique de la création de l’art numérique

L’art numérique fait référence à toute forme d’art virtuel, art en réseau. Il est également appelé art numérique interactif, art en réseau ou art en réseau. Il rassemble : paysage numérique, l’abstrait image fractale, le monde de certitude virtuelle augmentée l’image 3D, une animation contribuée par ordinateur. Tout appareil numérique utilisé à des fins artistiques. En plus des nouveaux médias qui offrent de nouvelles possibilités créatives, l’art numérique peut également établir autant d’interaction avec le public que possible à travers le monde de la réalité virtuelle augmentée. Par contre, ce dernier rencontre des problèmes. Les supports numériques utilisés pour enregistrer les œuvres étant obsolètes, il n’est pas facile de les conserver longtemps. À partir de la création de l’entreprise IRCAM, 1000 œuvres ont été produites, mais seules 60 d’entre elles sont reproductibles, et les machines et les logiciels utilisés pour les concevoir n’existent plus.

Qu’est-ce que le net art ? 

Si les images accompagnent l’émergence de l’art numérique, elles ne peuvent être définies sans code informatique. Ensuite, en investissant dans Internet et en opérant sur le système comme la colonisation de réseau afin de reprendre ce qu’une ancienne de l’École d’art ainsi la fac du Québec Canada, les artistes de l’art digitaux ont sublimé le changement d’encodage en protocole. En tant que médium ou œuvre à part entière : c’est la pratique de l’artiste américain dans la plateforme (Hello world), l’un des pionniers de l’art numérique russe. L’art de réseau est devenu un symbole de l’art numérique et se conjugue sous des formes plurielles : art en réseau, art Google, art en ligne, art logiciel, art ASCII, art code. De plus, la multiplication du qualificatif de cet art de réseau en réseau. Selon la définition proposée par un professeur à l’École d’art et de décoration de Strasbourg, Internet a créé d’innombrables créations pour Internet, et son développement et sa forme sont étroitement liés au développement des nouveaux médias technologiques. Tout comme certains noms (art des télécommunications, art réseaux sociaux, …) peuvent être traduits, tout comme le public utilise Internet, les artistes proposent également des œuvres qui redéfinissent les frontières entre les sphères publique et privée.